Image bandeau FREDON AURA

Pollen d'Ambroisie : le risque d'allergie se précise à Lyon

Publié le 03/08/2020

Les premiers grains de pollen d'ambroisie ont fait leur apparition sur les capteurs. Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique prévient : le risque des premières allergies dans la région lyonnaise est fixé au 8 août 2020.

L'ambroisie, dont le pollen est extrêmement allergisant, est en recrudescence dans les zones urbanisées selon l'adjoint au maire de Saint-Priest, en charge des espaces verts. 3 août 2020.

Certes, le pic principal de pollen interviendra une vingtaine de jours plus tard. Il n'empêche que le Réseau National de Surveillance Aérobiologique et l'Observatoire des ambroisies ont d'ores et déjà lancé l'alerte. Le 8 août 2020 sera "le premier jour où la concentration dans l'air de pollen d'ambroisie à feuilles d'armoise, devrait être suffisante pour provoquer sur la région lyonnaise un risque d'allergie chez les personnes les plus sensibles". Cette date peut être avancée de 3 à 4 jours dans la moyenne vallée du Rhône, et retardée de 2 à 3 jours au nord de Lyon, selon les observateurs.

Le pollen d’ambroisie est très allergisant et il suffit de seulement quelques grains pour déclencher des symptômes d’allergie (rhinites, conjonctivites, trachéites, asthme, eczéma ou autres complications) sur les personnes sensibles. La région Auvergne-Rhône-Alpes est l’endroit où la plante invasive est la plus présente en France, et près de 15% de la population est allergique à son pollen.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/rhone/lyon/pollen-ambroisie-risque-allergie-se-precise-metropole-lyon-1859710.html