La lithosie quadrille

Lithosia quadra

Ordre: Lépidoptère

Famille: Arctiidae

Statut: Aucun


Fiche technique

Répartition géographique

D'un statut assez commun, la Lithosia quadra est présente sur tout le territoire français mais s'est raréfiée près des villes.

Plantes hôtes

> Ravageur qui se développe essentiellement sur les murailles.

> Habitat : avant tout dans les endroits boisés, plus rarement dans les milieux ouverts.

Morphologie

Adulte

> Papillon mâle: ailes antérieures grises, teintées de jaune à la base et ourlées de noir bleuté à la naissance du bord costal.

> Papillon femelle: ailes antérieures jaunes à blanc jaunâtre, ornées de deux gros points noir bleuâtre.

Chenille

> 28 mm de longueur.

> Gris noirâtre, marbrée de plus clair, avec le dos blanchâtre et parcouru d'étroites lignes longitudinales grises.

Biologie

> La Lithosia quadra effectue deux générations annuelles dans le sud de la France contre une seule dans le nord.

> Le papillon est nocturne. Les oeufs sont déposés par groupe de 20 à 50 sur la face inférieure des feuilles de la plante hôte.

> La période de vol de Lithosia quadra commence fin juin/début juillet et dure jusqu'à fin août.

> Longues de 4 à 5 mm, les chenilles hivernent à l'abri de l'écorce. En avril -mai, elles se déplacent pour se nourrir. C'est aussi à l'abri de l'écorce que se déroule la nymphose, dans un cocon lâche. Isolément, la chenille peut se laisser descendre comme une araignée au bout d'un fil qu'elle a tissé.

Symptômes et dégâts

> La chenille vit aux dépens des Lichens sur les feuillus et les résineux.

> Elle se nourrit de feuilles au stade adulte.

> La chenille présente aussi des propriétés urticantes qui induisent un risque pour la santé humaine. La période de risque s'étend de mai à septembre.

Moyens de lutte

> Lutte mécanique préventive par enlèvement des croûtes de lichens présents sur les toits et murs.

> Traitement biologique préventif, à base de Bacillus thuringiensis. Le traitement est utile qu'en cas de pullulation.

Précautions à prendre : Ne pas toucher les chenilles, ne pas manipuler les nids. Informer, surveiller particulièrement les enfants durant les périodes à risques. La lutte individuelle n'est pas souhaitable, seule la lutte collective est réellement efficace.

Pour connaître la liste des produits autorisés, consulter le site: http://e-phy.agriculture.gouv.fr

Pour en savoir plus...

  • Contacts:

FDGDON LOIRE-ATLANTIQUE 4, rue Sophie Germain PARC D'ACTIVITE DE LA GRAND' HAIE GRANDCHAMPS DES FONTAINES 44119 Tel : 02 40 36 83 03 Fax : 02 40 36 57 22